Soutien à la candidature d’Olivier Faure au poste de 1er Sécrétaire

Signataires du texte « Vive la Social-Démocratie », nous avons initié dès l’été dernier un processus permettant de trouver les conditions d’un rassemblement des réformistes autour d’une candidature unique au poste de 1er Secrétaire. Malgré plusieurs réunions et de nombreux aller-retour entre les candidats potentiels et/ou déclarés, cette démarche n’a pas été couronnée de succès ce qu’évidemment nous regrettons.

Issus des différentes sensibilités qui ont porté haut et fort la social-démocratie et la culture de gouvernement au sein du PS depuis des années, il nous appartient maintenant de faire un choix.

Si nous affirmons que le PS doit être dans l’opposition au gouvernement d’Edouard Philippe, nous refusons pour autant de devenir les supplétifs d’une France Insoumise avec laquelle nous avons de profondes divergences. Aujourd’hui aucune alliance politique ne s’impose. Le Parti Socialiste devra dès lors inscrire son action dans le cadre d’une stratégie d’autonomie politique : celle d’une opposition de gauche responsable et constructive.

Nous souhaitons également que la prochaine majorité issue du Congrès d’Aubervilliers porte de solides convictions européennes et, qu’au-delà d’un inventaire lucide et sérieux du quinquennat, nous engagions avec modestie et volontarisme une profonde refondation de notre Parti. De son fonctionnement comme de ses idées.

Parce qu’il a accepté de bout en bout d’inscrire sa candidature dans le processus collectif que nous avions initié ; parce qu’il incarne peut-être plus que d’autres ce besoin de renouvellement exprimé par les militants ; parce qu’il a su enfin, à la présidence du groupe à l’Assemblée, faire la preuve de sa capacité à rassembler, une large majorité de notre collectif a décidé de soutenir la candidature d’Olivier Faure au poste de 1er Secrétaire.

Ce soutien s’accompagne de deux exigences :

  • que les valeurs sociales-démocrates que nous portons soient au cœur de la refondation qui s’engage.
  • que tout soit fait, le moment venu, pour assurer l’unité des réformistes afin de constituer une majorité claire et assumée.

 

Alain BERGOUNIOUX, secrétaire national – CN

Luc BROUSSY, secrétaire national, BN, CN

Sylvie GUILLAUME, députée européenne, 1ère fédérale du Rhône

Michel DESTOT

Florence BLATRIX, CN, 1ère fédérale de l’Ain

Karine GLOANEC-MAURIN, CN

Isabelle ROY, CN

Yves COLMOU, CN

François SOULAGE

Annaïg LE MOEL

Gilles-Maurice BELLAICHE

Elisabeth GUY-DUBOIS

Jean-Paul JEANDON

Corinne NARASSIGUIN, secrétaire nationale, CN, BN

Philippe DOUCET, secrétaire national, CN

Yannick TRIGANCE, secrétaire national, CN

Karim BOUAMRANE, secrétaire national, CN

Marie Laure FAGES, secrétaire nationale

Caroline ADOMO, CNC

Marc SADOUN, CNC

Thierry GROSNON, CNC

Daniele HOFFMAN RISPAL

Marie LEPRETRE

Philippe MOINE

Victor PESCHEUX

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *